Communiqué de presse du FP de Chbih

, popularité : 2%

Non à l’esclavage, non à la Vitna, non au prosélytisme.

Entre la démocratie et l’anarchie il ya un fossé qu’on ne peut sauter au nom de l’exercice du droit de contester.

L’anarchie, c’est la fin des règles de jeux de la société, c’est la fin de l’Etat, c’est aussi la fin de tout débat et de toute politique.

L’anarchie enterre la Raison pour exciter les velléités sataniques. Toucher au dogme, à l’héritage culturel, à nos ancêtres c’est ouvrir une boite de pandore… et personne n’a le monopole du démon.

L’esclavage est un mal que nous dénonçons, mais c’est aussi l’une des plus veilles pratiques dans l’histoire de l’humanité.

En Mauritanie, la pratique diffère d’une ethnie à l’autre, toutefois, pour attirer cératines sympathies occidentales et leurs aides financières, certains privilégient, la caricature à connotation raciale à l’image réelle.

Le Front Populaire confirme qu’il ya des séquelles et des pratiques limitées de l’esclavage dans toutes les composantes de notre société (Halpollars, Sononkés, Wolofs et Maures).

Le Front Populaire, depuis 1997 considère que la liberté des esclaves passe par un changement de statut économique :

Pour être libre l’esclave doit sortir du statut de propriété vers un statut de propriétaire, pour le Front Populaire, seule l’autonomie du revenu assure la liberté et légalité.

Ni l’Imam Malick, ni Khalil, ni Ibnou Achr n’ont inventé l’esclavage. Bruler leurs livres après une prière de vendredi, c’est la provocation à bon marché.

Bruler ces livres, c’est aussi singer à exécuter des pratiques Anti-islamiques dictées directement ou indirectement par les néoconservateurs, les sionistes et un certain prosélytisme.

Cette arrogance envers le dogme a été facilitée dans notre pays par l’absence de Dar El Vetwa et le squat de nos minarets par un wahhabisme concurrent, destructeur et particulièrement corrupteur.

Le Front Populaire considère que la Vitna a commencé avant l’incinération des livres sacro-saints :

La marginalisation de l’école soufie par le pouvoir.

La connivence des uns et des autres avec le prosélytisme wahhabites et iconoclaste.

La colonisation de l’espace médiatique par les (mouftillions) wahhabites.

L’appropriation privative des mosquées par des Imams défenseurs salariés de l’idéologie wahhabite très éloignée de notre foi.

L’absence des programmes encadrés dans les mahdras et les instituts islamiques.

Depuis quelques années le Front Populaire ne cesse d’attirer l’attention sur cette Vitna programmée qui mêle le religieux, le politique, le social et le commercial pour détruire notre dogme séculaire.

Devant l’arrogance de tous ces prophètes de malheur le Front Populaire réitère sa condamnation ferme de l’acte non isolé de l’incinération des livres.

Le Front Populaire appelle le président de la république et l’ensemble des forces politiques à exercer tous leurs pouvoirs pour :

Revenir au dogme séculaire que nous avons hérité des almoravides.

Interdire la culture iconoclaste des Wahhabites.

Unifier toutes les Khoutbas du vendredi dans toutes les mosquées sur le territoire national.

Criminaliser l’atteinte au dogme.

Encadrer les programmes des Mahdras, des instituts et des écoles islamiques.

Renvoyer du pays les ONG qui pratiquent le prosélytisme.

Commission de la communication.

lauthentic.info


Déclarations-Communiqués

Communiqué : La grève des travailleurs de la (...)


Communiqué de presse : Visite de l’ambassadeur (...)


Communiqué de presse : Grève à la SNIM


Le président de l’UFP rend visite à Biram Ould (...)


Visite de l’ambassadeur de France


Il faut libérer M. Biram Ould Dah Ould Abeïd (...)


Résolution sur le bilan de la politique de (...)


Résolution relative à la fermeture de la (...)



Interviews

Madame Kadiata Malick Diallo ex-députée à (...)


Dr Mohamed Ould Maouloud, président de l’UFP, (...)


Moustapha Ould Bedredine, secrétaire général de (...)


Mauritanie : " La réélection du président Aziz (...)


Lo Gourmo Abdou, vice-président de l’UFP : « (...)


Exclusif/ Lo Gourmo Abdoul, vice-président de (...)


Interview avec Kadiata Malick Diallo : « Il (...)


Moustapha Ould Bedredine, secrétaire général de (...)



Opinions

Propos de Me A. Wade : Dure est la chute


Un dialogue est-il possible avec le pouvoir (...)


Je ne cesse de m’étonner…


Isselmou Ould Abdel Kader : Une juste cause (...)

La lutte du peuple burkinabé tire sa plus (...)


La Mauritanie encore mise au ban de la (...)


Audio

Maurianie, Situation Politique, économique et (...)


Diop Mamoudou, 1er vice-SG invité de Kaalden (...)


Mission de l’UFP à Kaédi : compte rendu complet (...)


LÔ Gourmo, Kadiata Malick Diallo et Ould (...)


Lô Gourmo, premier vice président de l’UFP, à (...)


Kajjata Maalik Jallo koɗo "kaal-den goonga" (...)


Gourmo LÔ invité de Radio Nouakchott et Radio (...)


Maamuudu Haaruuna Joop e Aamadu Alfaa Bah, to (...)

Navigation



 3e congrès de l'UFP


Déclaration de Politique générale (document (...)


Statuts (issus du 3e Congrès ordinaire)


Rapport moral de Mohamed Ould Maouloud, au 3e (...)



Articles de presse

Mohamed Ould Abel Aziz : Les limites


B’il a dit : De l’aliment de bétail…


Risque de faillite : La Mauritanie (...)


Mauritanie 2014 : des élections (...)


Présidentielle : Vastes opérations de (...)


Courrier : Faisons échec à leur (...)


La course est finie, les paris sont (...)


Loupe du ’Le Rénovateur’ ! : Aziz (...)



Brèves Toutes les brèves